Tracts

Pour un rassemblement révolutionnaire

(projet de tract, annoncé par Péret le 31 mars 1938)

Les artistes, écrivains et intellectuels soussignés estiment que la situation présente, tant intérieure qu'extérieure,  les oblige à rendre publiques les raisons de leur attitude devant les événements actuels.

Notre ennemi immédiat est notre bourgeoisie, non les armées étrangères formées de travailleurs victimes du fascisme, contre lesquelles on voudrait nous dresser sous le prétexte d'une "croisade des démocraties". Nous dénonçons pareille croisade, fut-elle présentée comme une réaction défensive, masquant une guerre impérialiste. Elles impliquent un recul de la classe ouvrière conduite à la mort pour étouffer ses tentatives d'émancipation.

Nous refusons d'envisager aucun problème autrement qu'en fonction des problèmes de classe du prolétariat.

Nous repoussons toute solution qui remettrait en question les avantages acquis par les travailleurs.

Pleinement conscients des menaces qu'impliquent pour la culture humaine les disciplines stérilisantes des censures, nous repoussons d'avance le bandeau ou le bâillon que la persuasion ou la contrainte tenterait de nous imposer. Résolus à échapper à tout crédo en série, nous sommes parfaitement décidés à ne souffrir aucune limite à l'exercice, ni à l'expression de nos facultés intellectuelles.

Nous affirmons notre indéfectible attachement  au principe de la lutte des classes et à la tactique du défaitisme révolutionnaire en temps de guerre.

Contre le fascisme français, contre le Front Populaire qui lui dispute l'honneur de cette guerre, après avoir trahi, dès 1936, les grèves de juin et la Révolution espagnole de juillet, nous adjurons instamment toutes les organisations ouvrières qui se réclament de la lutte des classes et de l'internationalisme prolétarien de créer un Rassemblement Révolutionnaire pour écraser le fascisme intérieur et écarter les menaces de guerre par le triomphe des actions révolutionnaires des masses.

Adolphe Acker, Jean Aurenche, Asseo, Paul Bénichou, Roger Blin, Jacques Brunius, André Chenot, Espinoza, Paul Grimault, Georges Hugnet, Maurice Heine, Maurice Henry, Marcel Jean, Claude Legentil, Jean Lévy, Léo Malet, Henri Pastoureau, Benjamin Péret, Robert Petitgand, Robert Rius, Gui Rosey, Yves Tanguy.

> retour