Tracts

Lettre collective

Appel à l'aide adressé à tous les surréalistes en exil de Robert Rius, Raoul Ubac, Victor Brauner, Remedios, Jack Hérold, Magritte, Oscar Dominguez, Paris, 23 mai 1940.

Nous nous voyons contraints par les circonstances de nous adresser à vous, personne d’autre ne pouvant nous aider. Nos amis belges, à cause de la guerre ont dû refluer sur Paris où la plupart se trouvent actuellement de passage, leur présence n’étant possible que s’ils peuvent subvenir à leurs besoins. Malheureusement la guerre nous a nous-mêmes privés de ressources et nous oblige à nous rendre dans le midi, où nos amis belges voudraient fixer leur résidence provisoire pendant la durée des hostilités. Il est devenu impossible de vendre le moindre dessin, de gagner la moindre somme d’argent, c’est pourquoi nous nous sommes résolus à recourir à vous ; il faudrait que vous assuriez une aide mensuelle à nos amis belges et français qui ont besoin de quitter Paris, aide qu’ils vous rembourseraient en tableaux. Pouvez-vous le faire ?

Nous ne nous sommes résolus en appeler à vous qu’en l’absence de possibilité, c’est dire que nous attendons anxieusement votre réponse, persuadés que vous comprendrez notre situation et trouverez le moyen de nous aider.

Croyez cher ami à notre gratitude et toujours à notre amitié.

 

> retour